top of page

Surmonter le trac de la scène


Le trac est parfois fulgurant juste avant de monter sur les planches, parfois plus lourd et silencieux les quelques jours qui précèdent le spectacle. Il peut aussi vous exciter, vouscouper l’appétit ou encore vous donner envie de faire pipi juste avant le début de votre numéro.


Dans ce cas, pourquoi se l’infliger ? Montez sur scène et vous comprendrez. Ce sentiment exaltant, intense et chaud qui vous fait vibrer, ce shoot d’adrénaline qui donne envie de recommencer à peine le numéro terminé ! C’est aussi un moment hors de l’ordinaire : vousallez partager votre joie de danser, montrer votre travail, exprimer votre féminité… c’est une chance fabuleuse, profitez-en !

Les Erreurs à éviter


  • Se préparer à la dernière minute !

Pour ne pas ajouter de stress inutile, faites de cette préparation un rituel, quelques jours avant le spectacle. Prenez le temps de rassembler vos affaires, de vérifier qu’il ne vous manque rien. Visualisez-vous des pieds à la tête : vos chaussures, vos bas, votre lingerie, votre costume, vos nippies, vos bijoux, votre maquillage, vos cheveux et vos accessoires. Dans le calme, assurez-vous de ne rien oublier.


De la même façon, répétez quelques fois votre chorégraphie dans les jours qui précèdent, même en écoutant seulement la musique et en visualisant la chorégraphie. Imaginez que vous êtes sur scène, que les émotions sont intenses mais que vous les domptez, et finissez par imaginer le sentiment de bonheur et de fierté d’être allée jusqu’au bout !


  • Écouter la petite voix dans la tête qui doute

Vous connaissez cette petite voix qui a peur d’échouer, peur du jugement des autres ou qui carrément dit « tu n’y arriveras pas ! ».


Sûrement, vous vous exercez au quotidien à ne pas écouter cette voix inutile, qui ne transmet que de vieilles croyances dont il est bon de se débarrasser. Toutefois, lors d’événements importants il se peut qu’elle revienne : il faut alors la faire taire.


Emma Mylan nous disait lors des préparations : « Penser est grave ». C’est vrai, les pensées ont leur poids. Si vous vous surprenez à penser de manière négative, dites-vous le contraire :« Yes I can », « Tout va bien se passer, même en cas d’imprévu je saurai réagir », « Je suis forte, belle, heureuse de danser »…


Offrez-vous toutes ces belles pensées ! Vous n’y croyez peut-être pas encore à 100% mais cela viendra, et tout votre être se délecte de ces mots doux.



  • Penser qu'il faut être parfaite

Je vous le dis à chaque spectacle : si vous exigez la perfection, il fallait faire de la danse classique ! Ici vous n’avez pas à être parfaite, d’ailleurs ça veut dire quoi ?


Mais surtout les filles, je vais vous raconter une anecdote personnelle mais qui arrive souvent. J’ai eu la chance de voir un jour danser le champion du monde de claquette, woaw c’était vraiment impressionnant. Mes amis qui faisaient des claquettes me l’ont affirmé, mais moi je n’ai rien ressenti, aucune émotion, rien : je n’ai pas été émue.


Je ne dis pas que la technique ou la chorégraphie ne soient pas importantes. Mais seules m’émeuvent les personnes qui dansent avec leurs tripes, qui m’invitent dans leur univers et ce, malgré un pas hésitant ou une petite erreur. Il suffit de prendre du plaisir et de le communiquer aux autres. Comme dit notre Stacy Phoenix « votre loyer ne dépend pas de cette prestation ! » Faites confiance à votre corps, vous connaissez cette choré… amusez-vous !


  • Ne pas manger à cause du stress

Personnellement, je n’ai jamais faim avant un show. Pourtant, ce n’est pas le moment de faire une hypoglycémie. Prenez au moins un bon et gourmand petit déjeuner et quelques snacks pendant la journée. N’oubliez pas non plus de bien vous hydrater !


Quelques conseils :


  • Prenez rendez-vous avec vous-même !


Réservez-vous la journée entière et même la veille au soir si possible. Chouchoutez-vous, masques, épilations, bon bain chaud, faites ce que vous voulez pour vous détendre et vous sentir belle et prête pour le jour J. Par exemple, si une pédicure vous fait sentir belle, même si personne ne le verra, faites-le ! Vous le saurez et seul votre sentiment intérieur compte.

Si vous avez des enfants, pourquoi pas les faire garder tout le week-end si possible ?

Une façon d’accorder du temps à votre vie de femme, à vous qui êtes la star !


Bref, tous les prétextes sont bons pour vous faire du bien. C’est votre moment, savourez-le !


  • Exprimez votre stress

Nous avons toutes notre façon bien à nous d’évacuer notre stress. Je sais par exemple que Dita Von Teese aime danser sur des musiques qui n’ont rien à voir avec son spectacle juste avant de monter sur scène.


Ou encore Amber Topas - Miss Burlesque UK - nous avait parlé lors d’un workshop à Genève du pouvoir de sautiller sur « Shake Shake shake ». Notre façon de stresser, disait-elle,est trop mentale, il faut l’exprimer par le corps pour mieux le vivre et donc s’en débarrasser. J’ai déjà rencontré plusieurs artistes qui utilisent cette méthode et il m’arrive aussi de me trémousser quand je sens les émotions monter trop fort. Vous n’avez qu’à essayer, en groupe c’est encore meilleur !


Attention toutefois à respecter le calme nécessaire dans les loges. Ce qui m’amène au point suivant.

  • Connectez-vous à votre groupe et respectez que chacun exprime son stress de manière différente


Pour les spectacles de groupes, vos amies peuvent être vos meilleures alliées. À condition de comprendre et d’accepter que nous ressentons et exprimons le stress de façons différentes. Certaines s’enferment dans leur bulle intérieure, d’autres ont besoin du contact et parlent pour évacuer les émotions. Sachez reconnaître ces différents types autour de vous et restez calme, même si vous être plutôt extravertie. Nous sommes nombreuses en loges, tout le monde doit pouvoir y trouver sa place. Mais vous pouvez aller dehors pour discuter avec les filles ou alors mettre vos écouteurs pour écouter votre musique préférée : soyez créatives !

  • Respirez !

Ce conseil est le dernier mais honnêtement il aurait pu être le premier. C’est l’outil le plus puissant de tous. La respiration peut changer tout votre état si vous reprenez le contrôle sur elle.


Quand le trac est trop intense, posez-vous et concentrez-vous sur votre respiration. Même plusieurs fois 5 minutes dans la journée, c’est encore plus puissant qu’un snack.

Premièrement, respirez par le nez ! C’est très important, on dit que respirer par la bouche c’est de la malbouffe, et par le nez « du bio », or là nous voulons faire le plein de bonnes choses !


Ensuite, calmez votre respiration en l’abaissant vers le ventre et en comptant le temps de vos inspirations et expirations. Par exemple, comptez 4 temps pour inspirer et 8 pour expirer,pendant quelques minutes, jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux. Il y a aussi de superbes applications qui proposent des méthodes faciles de respiration, la cohérence cardiaque par exemple.

Voilà, j’espère que tous ces conseils vous seront utiles pour vivre le plus sereinement possible votre prochaine scène. Comme la confiance en soi, surmonter sa peur est un muscle qui se travaille et chaque fois vous vous sentirez mieux.


Je vous souhaite de prendre beaucoup de plaisir et de ne penser qu’à ce que vous ressentez. Ne le faites pas pour faire plaisir aux autres ou pour attendre une validation de votre entourage. Soyez fière de vous et aimez la personne audacieuse et merveilleuse que vous êtes !


Affectueusement,

Gabby

bottom of page