• Gabby

Qui es tu Nina Bluebell ?

Voici la première interview d'une série consacrée aux merveilleuses professeures de Secret Follies. À travers ces entretiens menés par Bulle de Nuit, vous apprendrez à mieux les connaitre ...




Photographie de Lucie Poirier - lucie-poirier.com


Candice aka Nina Bluebell - Professeure de Danse Cabaret et Chair Dance à Lausanne



Qui est l’artiste, homme ou femme, qui t’a le plus inspiré dans ta vie ?

Sans aucun doute, Emma Mylan ! Parce que j’ai découvert le monde du cabaret grâce à elle, en 2013. À cause de sa présence sur scène bien sûr, mais surtout par sa manière d’être, de voir la vie et d’accueillir les gens : elle incite et invite à s’ouvrir, à être qui on est vraiment et ça pour moi, c’était un peu une révélation, comme si cette rencontre m’a permis de révéler ce que j’avais en moi. Par son travail, par sa façon d’être et par sa manière de transmettre ce qu’elle vit, elle m’a vraiment beaucoup inspirée. Et c’est elle qui m’a proposé de donner des cours ici, et je n’en revenais pas !


Et qui est la showgirl, la femme de scène qui t’as inspirée ? Est-ce la même ?

Oui, mais je rajouterai Sharon Davis (aka Bonnie Fox), parce que c’est elle qui présentait le premier Ohlala Chérie que j’ai vu à Zurich – et il y avait des performers extraordinaires ce soir-là mais elle, qui ne présentait pas de numéro, avait une présence et un brio admirables… Et au spectacle suivant, je l’ai vue danser et là, woaw ! Donc Emma en premier lieu, puis Sharon puis tant d’autres…

Donc à la demande d’Emma, désormais tu enseignes chez Secret Follies : quels sont les principaux éléments de tes cours, que souhaites-tu transmettre à tes élèves ?

Plusieurs choses. La première c’est la bienveillance. Elle m’a beaucoup manqué dans ma vie, et donc dès le premier cours, je l’explique aux élèves : ma bienveillance envers elles, leur bienveillance envers elles-mêmes et entre elles. Par exemple, c’est moi qui corrige leurs erreurs ; ceci dit, certaines choses, certains corps ne peuvent pas être corrigés, et ce n’est pas grave : le but est de prendre du plaisir.

Deuxièmement, la posture. Je suis enseignante de Pilates, donc j’en connais l’importance. On peut faire une chorégraphie simple, si la posture est belle, les gestes précis, alors on obtient la joliesse, l’élégance et le numéro est réussi !

Enfin, la discipline. On ne peut rien obtenir sans travail, j'attends de mes élèves qu'elles fournissent leur part de travail personnel en répétant la chorégraphie avec soin.

Donc bienveillance, posture, travail.


Peux-tu m’en dire plus sur ton parcours, avant d’arriver chez Secret Follies ?

Dès l’enfance, à 3 ans, la danse dans le centre du village. Puis du classique et c’est là que la bienveillance m’a manqué ! La prof était très dure, moi aussi envers moi-même et ça ne m’a pas fait que du bien… mais ça m’a donné la grâce, l’élégance d’un certain port. Et enfin, plus tard, la natation synchronisée, pendant 9 ans. Et c’est là que j’ai appris à chorégraphier, et j’adorais cela. Ce n’était pas mon métier (j’étais infirmière) mais j’adorais chorégraphier. L’univers du cabaret est arrivé après, et ce que j’ai aimé c’est que la danse classique ou la natation synchronisée c’est très codifié, or dans le cabaret je pouvais enfin lâcher toute ma créativité. Ici, il n’y a pas de règles ! Il y a bien sûr des pas, des mouvements connus, mais personne ne va te dire « ça, tu n’as pas le droit de le faire ! ». Et si une élève ne peut pas faire un certain mouvement, c’est toujours possible de trouver autre chose, ce qui est très agréable.


Ton nom de pin-up est Nina Bluebell. Pourquoi ?

J’ai mis longtemps à le trouver. Nina, c’est un nom que j’aime bien : il est simple, pas comme mon prénom, Candice, que j’ai passé ma vie à épeler ! Et Bluebell, c’est un hommage aux Bluebell Girls, la troupe du Lido. Bien sûr je ne prétends pas atteindre leur niveau, mais c’est un clin d’œil…


Photographie de Christoph Gurtner - stagetime.ch


Peux-tu me parler de ton prochain numéro solo ?

En ce moment, je n’ai pas de projet de numéro solo, mais je crée de nombreuses chorégraphies de troupe. Là, je finis une chorégraphie sur Sexy Thing de Jesse Jane, et après ce sera une chorégraphie au sol sur Crazy in Love.


Veux-tu ajouter quelque chose ?

Juste dire à quel point je suis heureuse de faire partie de l’équipe de Secret Follies !


Entretiens menés et transcris par la talentueuse Bulle de Nuit

Sur une idée de Gabby


Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir à lire ces entretiens que nous avons eu à les réaliser !


0 vue
  • Instagram
  • Facebook Social Icône