• Gabby

Qui es-tu Stacy Phoenix ?

Mis à jour : sept. 1

Voici l'interview de Stacy Phoenix, la professeure iconique de Secret Follies puisqu'elle fait partie de Secret Follies depuis sa création, voilà maintenant 10 ans ! Stacy enseigne le Burlesque Glamour, le Charleston et est également styliste / maquilleuse lors des relookings de pin-up.


Qui est l’artiste, homme ou femme, qui t’a le plus inspiré dans ta vie ?

Pas vraiment d’artiste en particulier mais quand j’étais enfant, en danse classique, c’était les grandes ! Tu sais, celles qui ont 15 ou 16 ans et qui offrent des prestations incroyables et que tu admires tellement…

Et qui est la showgirl, la femme de scène que tu admires le plus ?

Sans aucun doute, Lada Redstar (photo de gauche) ! Parce qu’elle a une énergie extraordinaire et qu’elle donne tout quand elle est sur scène. Si elle doit finir les genoux en sang, elle finira les genoux en sang mais son visage n'exprimera pas la douleur, elle est incroyable !


Tu enseignes chez Secret Follies : que souhaites-tu transmettre à tes élèves ?

La confiance en soi, apprécier le fait d’être unique à sa manière, ne pas se comparer aux autres… et enfin les petits détails qui me restent en tant que danseuse classique : les pointes de pied, le port de bras, la posture. Déformation de 10 ans de classique…

Justement, peux-tu nous en dire plus sur ton parcours, avant d’arriver chez Secret Follies ?

Je danse depuis que j’ai 4 ans, principalement danse classique qui pour moi est à la base de nombreuses danses.

Par la suite, j’ai exploré toutes sortes de danses : claquettes, jazz, moderne, danse russe (qu’on appelle danse de caractère), danse orientale…

Ton nom de pin-up est Stacy Phoenix. Pourquoi ?

Alors, je suis d’origine russe et Stacy est l’un des diminutifs possibles de mon prénom. Et Phoenix parce que quand j’ai commencé le burlesque, j’étais dans une période difficile de ma vie, j’étais vraiment au plus bas et je voulais renaître comme l’oiseau qui renaît de ses cendres.

Peux-tu me parler de ton prochain numéro solo ?

Ce n’est pas vraiment un numéro solo, mais je travaille actuellement avec les élèves du cours avancé, qui ont accepté de me suivre dans mes nouvelles découvertes, pour développer l’attitude sexy, le côté femme fatale, notamment au sol… avec une connotation plus moderne, qui se ressent par le choix des musiques.


Veux-tu ajouter quelque chose que tu voudrais transmettre aux pin-ups de Secret Follies… ou au monde entier ?

Ne pas remettre à plus tard les choses que l’on rêve de réaliser ! On ne sait jamais ce qu’il peut se passer, donc il faut faire les choses quand on les ressent, sans accepter excuses ni prétextes du genre « je suis trop âgée ou trop jeune, ou trop ronde ou trop maigre, etc. ».




Photographe : Lucie Poirier

Transcription : Bulle de Nuit / Muriel Julliard

Sur une idée de Gabby



46 vues
  • Instagram
  • Facebook Social Icône